Les festivités des 20 ans nous avait apporté le sublime Disney Dreams, spectacle très original qui nous emmenait dans le monde des rêves en compagnie de Peter pan et de son ombre. Pour les 25 ans, le nouveau Disney Illuminations est-il à la hauteur de son prédécesseur?

Ce qui est sûr, c’est que ce nouveau spectacle divise, là où Dreams faisait la quasi unanimité. Pas d’histoire, moins de mapping, impression de bande-annonce pour la division films de la Walt Disney Company…

Personnelement, je trouve en effet que ce nouveau spectacle, bien que d’un très bon niveau, n’arrive pas à la hauteur de Dreams. Alors certes, il y a plus d’artifices, ce qui devrait plaire à la plus grande partie du public présent chaque soir (dont certains n’ont sans doute jamais vu Dreams) mais il manque quand même de l’émotion, une histoire,… du lien entre les différents tableaux…

Et il y a aussi le mapping. Là où le mapping de Dreams cherchait à utiliser les formes du chateau, là le principal travail sur le mapping a consisté à obtenir des projections non déformées par le chateau: le défi a donc consisté à transformer le chateau en vrai écran… Pas des plus enthousisamants.

En conclusion, Disney Illuminations est un bon spectacle, tout le début et le final sont excellent, le tableau sur Pirates des Caraïbes est réussi… Mais il y a ce moment gênant où apparait La Belle et la Bête version live (mais avec la chanson du dessin animé!) et où il ne manque que « actuellement au cinéma – à gauche en sortant du parc »… Dommage d’avoir gâché ce qui partait d’une bonne idée par ce marketing crasse qui s’impose là où il n’a pas sa place.